Prévention du SIDA chez les usagers de drogues par injection

Concept

Prévention du VIH/SIDA par la prise en charge ciblée d’une population à risque.

Contexte

Bordé par plusieurs frontières dont une internationale  avec le Pakistan, l’état prospère du Penjab attire de nombreux travailleurs migrants. Ce brassage de populations en fait un des états indiens les plus vulnérables à la propagation du VIH. La séropositivité ne cesse d’augmenter dans certaines zones où se concentrent des populations à haut risque : routiers, prostituées, homosexuels et consommateurs de drogue. C’est le cas du district de Jalandhar, au centre du Penjab.

Le projet

Il s’adresse spécifiquement aux consommateurs de drogue de Jalandhar,  chez qui le taux de prévalence du VIH est en augmentation constante, du fait de la réutilisation de seringues et d’aiguilles contaminées. Information, pratiques de prévention ( dont l’organisation d’un retour des seringues usagées qui a connu un taux de réussite de 81%) lien systématique avec les services de santé, de dépistage et de désintoxication mais aussi lutte contre la discrimination auprès des communautés , de la police etc … barrer la route au SIDA parmi cette population particulièrement vulnérable exige une prise en charge globale adaptée.

Mise en œuvre

– Information individuelle  des usagers et de leur partenaire.

– Distribution gratuite de seringues et de préservatifs.

– Désignation d’un médecin référent pour le contrôle des Infections sexuellement transmissibles.

– Accès au dépistage HIV deux fois par an ; aux traitements ART pour les personnes infectées et aux centres de sevrage.

Lieu du projet / District de Jalandhar, Penjab, Inde
Région / Asie du Sud
Domaine / Education à la santé
Durée / 2010 - 2012
Le projet concerne / 500 utilisateurs de drogue injectables
Chef de projet / P.B. Sajeev
Faire connaître ce projet

L'actualité de ce projet