Iview : autoportraits de migrants dans la ville

Concept

Un projet culturel pour favoriser l’intégration des migrants.

Contexte

A la faveur des changements sociaux et de l’urbanisation galopante que connait la Chine depuis trente ans, le nombre de travailleurs migrants n’a cessé d’augmenter dans les villes chinoises. Ils sont environ 2 millions à Chengdu  où ils représentent près d’1/5èmede la population. Si leurs conditions de vie ont gagné en décence, leur intégration reste problématique. En cause : la méconnaissance et l’indifférence des citadins mais aussi une crise identitaire qui  pousse les migrants au repli sur soi.

Le projet

Iview propose à des familles de migrants de raconter elles-mêmes leur vie dans la ville (et sur leur lieu d’origine pendant leurs congés) à travers des photos et des témoignages qui font ensuite l’objet d’expositions dans la cité. L’objectif du projet est double : favoriser une auto-reconnaissance chez les migrants en leur permettant de se réapproprier leur histoire et faire découvrir à la ville qui les héberge sans les voir leur vie et leur parcours. En posant les bases d’une compréhension mutuelle, le projet permet de faciliter l’intégration des migrants, nécessaire à l’harmonie sociale dans les mégapoles.

Mise en œuvre

– Recrutement de 30 familles, équipées/formées pour la photographie

– Formation de 15 volontaires en équipes d’encadrement (suivi des familles, recueil de témoignages oraux, collecte des photos, réunions communautaires de partage).

– Organisation des expositions

Lieu du projet / Chengdu, Province du Sichuan, Chine
Région / Asie du Sud-Est et Chine
Domaine / Migration
Durée / 2012 - 2013
Le projet concerne / 30 familles
Chef de projet / Xuemei Zhang
Faire connaître ce projet

L'actualité de ce projet